Comment se passe l’intervention ?

Vous entrez à l’hôpital la veille au soir ou le matin de l’opération. Qu’il s’agisse d’une ablation totale ou partielle de la thyroïde, il est nécessaire de réaliser une anesthésie générale. Lors de l’intervention, le patient est installé sur le dos avec la tête en légère extension ; aussi est-il nécessaire de préciser l’état de votre cou au cours des consultations de chirurgie et d’anesthésie. L’incision est horizontale, assez basse, située dans les plis naturels du cou, de telle sorte que la cicatrice devienne peu visible avec le temps. En fin d’intervention, un petit drain aspiratif est laissé en place, puis la peau refermée par des agrafes. Dès la fin de l’intervention qui dure en moyenne de 40 minutes à 1 heure 30, le patient est transféré en salle de réveil où il restera jusqu’à récupération complète de son autonomie. La douleur est gérée en post-opératoire par le médecin anesthésiste en collaboration avec le chirurgien. Il s’agit généralement d’une chirurgie peu douloureuse dont la gêne s’apparente à une forte angine.